Batá _ Folklore Populaire
Intro . Livre . Relevés . RealPlayer . Midi . Chants
Homepage

El Son - La Salsa

rumba

Le genre musical connu actuellement sous le nom de "Salsa" n'est en fait que le "Son" cubain dont l'existence remonte à la fin du 19e siècle. Le Son est un genre vocal et instrumental destiné à la danse. Il constitue une des formes fondamentale de la musique cubaine. Sa structure contient des éléments de musique africaine (Bantu) et espagnole dont l'amalgame lui a donné sa totalité spécifiquement cubaine.

On le danse en couples et sa musique est produite par une vaste gamme d'instruments qui peut aller d'une simple guitare à trois cordes doublées (Tres) parfois accompagnée de güiro et bongos, jusqu'à un orchestre complet.

Le Son est né dans la partie orientale de l'île et est arrivé à la Havane en 1909. Au cours des ans il s'est modifié du point de vue musical par l'incorporation de nouveaux instruments et du point de vue danse selon les régions. Dans la partie orientale de l'île on le danse sur le rythme, à la Havane sur le rythme et la mélodie.

Le Son se compose de deux parties absolument différentes : la première partie est une chanson très expressive; la seconde constitue le Montuno ou refrain, de rythme plus accéléré; de courtes phrases chantées alternativement par le soliste et le choeur en composent le texte.

Le Son cubain s'est propagé aux Caraïbes, en Amérique Latine, en Amérique du Nord et enfin en Europe. Ce que l'on connaît actuellement sous le nom de Salsa, est le Son cubain des années cinquante et possède ses figures spécifiques quand on le danse traditionnellement. A Cuba, de par l'évolution de la musique on appelle "Casino" la façon de danser la Salsa. Ceci implique l'exécution d'improvisations et aussi de variations qui une fois connues permettent alors de former la "Rueda de Casino" (Ronde Casino).

El Cha-Cha-Cha

rumba

Créé en 1953 par Enrrique Jorrin. C'est le résultat de l'évolution de la musique cubaine. C'est la dernière forme d'expression populaire qui ait été intégrée au folklore. Son origine remonte au 18e siècle avec la Contradanza , amenée par les colons Français d'Haïti et de Louisiane, du fait des mouvements migratoires. La Contradanza a été la danse de salon qui s'est implantée le plus dans la population Cubaine.

Avec cette danse la présence d'instruments européens se développe : piano, flûte, clarinette, harpe, violon. Ces instruments constituèrent un type d'orchestre très populaire dont la sonorité s'opposait aux cuivres des musiques militaires. D'autre part les noirs en provenance d'Haïti introduisirent la "Tumba Francesa", sociétés de danse et d'entraide où les danses françaises s'étaient africanisées. Les anciens tambours du Dahomey, modifiés, servirent aux danses des "Tumberos". La bourgeoisie créole du 18e siècle, du fait de cette présence française, se tourna vers ce milieu. Ceci se refléta dans les coutumes, les vêtements, les revues pour femmes, et jusqu'au désir d'envoyer leurs enfants étudier à Paris. Bientôt on parla de contredanse créole, de menuet, des lanciers de Cuba, des danses havanaises.

Ce développement musical entraîna une évolution de la danse. De la Contradanza surgit la Danza dont les pas et les figures sont identiques, mais qui se différencie par le rythme et les costumes. De la Danza surgit la Danza 6/8 dont le rythme est différent et où les couples s'enlacent pour la première fois. Le Danzon qui la suit possède un rythme plus lent. El Son où les couples improvisent des figures, puis la Guaracha, le Mambo et finalement le Cha-Cha-Cha où les couples improvisent mais où existe aussi le pas et la chorégraphie traditionnelle. Il n'y a pas de costume spécifique, mais sur scène on utilise la jupe large de l'époque de sa création.

El Mozambique

Rythme créé en 1964 par Pedro Izquierdo plus connu sous le nom de "Pello el Afrokan". C'est un mélange de différents éléments musicaux d'origine africaine. L'instrument prédominant est la Conga ou Tumba.


El Pilon

Rythme créé en 1965 par Pacho Alonso. La danse imite les mouvements des personnes en train de piler le café.


El Mambo

rumba

Genre musical à danser et à chanter. La première personne qui a utilisé le nom de Mambo, a été Orestes Lopez dans un Danzon intitulé "Mambo" en 1938. Cette musique englobe des éléments de percussions du Son et des variations improvisées pour la flûte. En 1947 Damaso Perez Prado introduisit ce rythme au Mexique où il eut un grand succès et le rendit très populaire. Le premier titre connu a été en 1951 "Que rico mambo". On peut noter l'influence du Jazz dans les arrangements des instruments à vent. La danse possède ses propres pas.


El Songo

Rythme créé dans les années 70 par le percussionniste José-Luis Quintana "Changuito" et le basiste Juan Formel. Musiciens de base du groupe "Los Van-Van" qui a popularisé le rythme.


Intro . Livre . Relevés . RealPlayer . Midi . Chants